un Passage au Maroc

16


Approches & rencontres, notes et réflexions, images… témoignant d’un contact intime avec le Maroc, où l’auteur a longtemps séjourné. Il évoque ici, sous forme de fragments, quelques-unes des mille facettes de ce pays, de ce peuple fier et généreux. Photographies de Abderrazak Benchaâbane.

Description

 

Un livre de dialogue entre un auteur ayant longtemps vécu au Maroc, et un photographe marocain de grand talent.

 

5.

A l’automne tu ne reconnaissais plus ton monde : le soleil avait tanné les peaux, le sel creusé les rides. L’Afrique avait accru sa présence ; les yeux des Berbères et ceux des Arabes trouaient d’un même feu les visages cramés ; tout un peuple avait revêtu la même beauté brune et mate. Prunelles de jais en éclats fichés dans l’iris lactescent ; œillades assassines… Les ruelles des médinas assommées de soleil tressaillaient à la nuit, tombée d’un coup. La ville tout entière s’offrait à la brise exhalée par la mer, montait jusqu’à toi. Et tu la caressais des yeux comme on étrille la croupe d’une jument.

 

16.

Notre insouciance côtoya longtemps la misère et l’ignorance dans lesquelles étaient maintenues les foules. L’époque était aveugle ; et les prisons, pleines. Certains ne voyaient rien, ou si peu ; d’autres ne voulaient pas voir, ni entendre les hurlements montant du fond des geôles. Tazmamart, dit un jour le Souverain à son peuple, qu’est-ce d’autre que la Vallée des roses ? Roses de sang, foulées aux pieds deux décennies durant.

 

 

Hassan Wahbi, écrivain, poète, universitaire, à propos de ce livre :

 

« Bonjour Alain,

J’ai reçu et lu ton livre de passager. Cela m’a  fait plaisir de prendre connaissance de tes impressions et des photographies de Benchaaban. Je suis touché par tes sentiments face à une société contradictoire que  » tu aimes d’un amour exigeant « ou » critique, » comme dirait l’autre. Je suis dans la même situation au point d’être dans une sorte d’exil intime, mais sans mélodrame.
J’apprécie ton éloge de Kacimi et du flamboyant Aboulouakar ; le premier est d’une grande et douce humilité, le second est dans la merveilleuse folie du « baroque »et des transfigurations oniriques des corps.
Par rapport à la société marocaine même, tu es dans le ressenti réel d’où les pointes politiques assassines et la résistance à la comédie culturelle. (…)
Hassan Wahbi

Caractéristiques

exemplaire

L'un des 500 ex sur Bouffant de l'édition originale

format / papier

13 x 19, Bouffant édition

isbn

978-2-36426-240-9

nombre de pages

48

parution

,

Auteur

GORIUS Alain

Artiste

BENCHAÂBANE Abderrazzak

Collection

Approches & Rencontres