Mourir enfin d’amour

18


Mourir enfin d’amour, suivi de Amour dormant : le premier recueil de Luce Guilbaud, poète et peintre, chez Al Manar.

Description

Parce que l’amour nous porte

en sa carène de sel     jusque sur l’autre rive

nous dépose

nous abandonne

nous de la même vague ouverte

à ses horaires de lune

je veille vivace à maintenir l’âge bien taillé

troisième bourgeon préparé

même sans moi

 

les oiseaux mélangent leurs parcours

à nos désirs du large

 

j’ai reçu le cadeau du cœur dans son écrin de chair.

 

Ce recueil regroupe deux ensembles de poèmes, Mourir enfin d’amour et Amour dormant, dont sont parus chez Al Manar des tirés à part sur vélin d’Arches, rehaussés de dessins originaux de l’artiste-poète. Ils sont disponibles sur ce site, sous leur titre respectif.

Caractéristiques

exemplaire

L'un des 500 ex sur Bouffant de l'édition originale

format / papier

15 x 21, Bouffant édition

nombre de pages

76

Auteur

GUILBAUD Luce

Artiste

GUILBAUD Luce

Collection

Bibliophilie

Poésie