Matière

4,000


poème inédit de Salah Stétié en trente fragments,
tiré à seize exemplaires
composés au plomb en caractères mobiles Egmont corps 16
sur vélin d’Arches au format 30 x 22,5 cm,
répartis comme suit:

11 exemplaires, numérotés de 1 à 11 ;
4 exemplaires de chapelle numérotés de I à IV ;
1 exemplaire de dépôt légal, n° 0.

Chaque exemplaire, rehaussé de dessins, de peintures et de collages par Farid Belkahia, est truffé d’un manuscrit de l’auteur.

Plage de mon amour, page de mon destin
La rencontre aura lieu à l’instant de l’écume

Description

Il faut traverser le temps des banquises

Toute matière est modulée tout est solfège

Mais c’est l’astre du vent qui ondoie sur les briques

Nous ne saurons jamais le nom de la matière

Si c’est le temps qui la traverse ou le vent

 

Quelques doubles pages de Matière :

 

 

Dans d’autres exemplaires Belkahia a remplacé les peintures par des collages de peaux teintes au henné.

Caractéristiques

parution

exemplaire

L'un des 16 exemplaires de l'édition originale, typographié au plomb en caractères mobiles sur vélin d'Arches au format 30 x 22,5 cm

nombre de pages

10 cahiers de 4 pages + 2 cahiers de garde + 1 page manuscrite et signée par l'auteur

format / papier

30 x 22 cm, Typographié au plomb sur Arches grand format

Auteur

STETIE Salah

Artiste

BELKAHIA Farid

Collection

Bibliophilie