Cette lumière dans cette obscurité

18


Quatrième de couverture

Emmanuel Moses poursuit la construction d’une œuvre singulière où se mêlent et se côtoient abstrait et concret, imaginaire et réel, horreur et humour, passé et présent. Ce récit en forme de monologue en témoigne.

Description

« La pluie a recommencé de tomber sur la ville flamande et j’ai ouvert le parapluie que l’on m’avait prêté au Reylof, le matin, avant que je monte dans le minibus pour le gymnase du groupe scolaire. Un parapluie rouge comme la robe de la Vierge, ce rouge absolu né pour le théâtre, que le théâtre attendait comme une amoureuse attend, accoudée au rebord de sa fenêtre, l’arrivée de son fiancé. Et les vitraux
aussi, à cet instant, ont rougi ! Eux, si bleus dans le soir, si bleus sous le ciel bas et l’unique rayon du soleil pâle qui l’avait l’espace de quelques secondes percé, si obstinément bleus et dont le passage au noir l’autre matin n’aura été, me suis-je dit, qu’une impression infondée car cette fois, c’est indiscutablement de l’intérieur que semblait provenir la coloration des losanges de verre, comme rougissent de l’intérieur, sous sa peau diaphane, les joues de l’amoureuse lorsqu’enfin, après un long moment de rêverie, de tension et de crainte, arrive sous sa fenêtre l’élu de son coeur.
(…) »

Caractéristiques

exemplaire

L'un des 500 ex de l'édition originale

format / papier

15 x 21 cm, Bouffant édition

isbn

978-2-36426-284-3

nombre de pages

76

parution

,

Auteur

MOSES Emmanuel

Collection

Contes, récits & nouvelles