{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

OUAZZANI

oeuvres , expositions personnelles , expositions collectives , critique

Abdelkrim Ouazzani, né en 1954, vit et travaille à Tétouan. Actuellement Directeur de l'Ecole des Beaux-Arts de Tetouan.

1975 : Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris

1978 :Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques

Directeur pédagogique de l’Ecole Nationale des Beaux Arts de Tétouan

1989 : Prix National des Jeux de la Francophonie

 

1992 : Prix de la Critique, Biennale du Caire (Egypte)

1995: Nommé membre correspondant de l’Académie Royale des Beaux Arts de Grenade (Espagne)

1999 Décoré chevalier des Arts et des lettres par la République française.

2004 Décoré chevalier de l'ordre de la Couronne par le Royaume de Belgique.

Quelques oeuvres

 
 
 
 

Expositions personnelles

1978 Hall de la Bibliothèque Générale de Tétouan 1979 5 eme Rencontre Culturelle d'Asilah 1982 Centre Culturel Français de Tétouan ; Holiday club 1983 Centre Culturel Français de Casablanca ; Hôtel Méridien Miramar Mohammedia ; Centre culturel Français de Rabat 1984 Centre culturel français de Fez 1987 Galerie Nadar de Casablanca 1988 Galerie l'Atelier, Rabat. 1991 A.F.M. Espace Balzac. 1994 Galerie Al Manar, Casablanca ; Festival d'Asilah. 1995 Institut Français de Tétouan ; Galerie Delacroix , Tanger ; Institut Français de Marrakech 1997 Festival des Orangers à Rabat. 1998 Portraits imaginaires, Galerie el Manar, Casablanca. 1999 Espace Au 9, Casablanca 1999 Galerie Maig Da Vaud - Paris 2000 Centre culturel franco-guinéen,Conakry 2001 Galleria ART FACTUM Barcelona 2001 Invité de l'année ESTAMPA 2001 Madrid 2003 Beyond the Myth, the Brunei galerie, SOAS LONDON 2004 Décoré chevalier de l'ordre de la couronne par le Royaume de Belgique 2004 Exposition a la Galerie BAB Rouah Rabat. 2004 Exposition à l'hôtel MERINIDES, Fès 2006 Galerie Rê, Marrakech

Expositions collectives

1976 Manifestation culturelle, place Hassan II , Tétouan ; Exposition de printemps, Atelier Yankel, Paris 1978 Rencontre Culturelle d'Asilah 1979 Semaine Culturelle de l'Enfant Marocain 1980 Exposition des Petit Formats, Tétouan 1985 Festival Pampelune, Sculptures " in situ " ; Rencontre des Créateurs de la Méditerranée à Marseille ,sculptures " institue " ; 1986 Eté des Orangers à Rabat ; Semaine marocaine à Lisbonne 1989 5 eme Rencontre Culturelle Hispano-Arabe à Almunecar ; 1990 Jeux de la Francophonie à Rabat ; Peinture Marocaine Contemporaine à Madrid ; Centre Culturel du Comte-Duc ; Peinture Marocaine Contemporaine, galerie Bâb Rouah à Rabat ; Peinture murale à Asilah au 12 eme Moussem Culturel 1991 Hommage à Abdellah Fakhar,Galerie Flandria, Tanger ; Galerie Esca, Nîmes 1992 20 ans, 20 artistes, Galerie l'Atelier ; Galerie Esca, Nîmes 1993 Biennale Internationale du Caire, Egypte ( prix de la critique) ; Culture et Entreprise, Aix en provence ; Un inventaire, Esca, Nimes ; Ateliers de la Méditerranée de Tétouan ; Quinzaine Culturelle Maroc-Belgique ; Exposition Universelle de Séville ; Culturel Strombeek, Belgique ; Artistes Marocains à Bâb Rouah 1994 Journées du Maroc à l'UNESCO ; Villa Franca, Espagne- Ras-el-Hanut ; Los Maestros de Tétouan à Granada ; Ras el hanut à Barcelone ; Orlando, à l'occasion de la coupe du Monde aux USA ; Défilé de mode, Habiller par la sculpture, Casablanca ; Triangle de la Méditerranée, Casablanca 1995 Ras el Hanut, Barcelone, Espagne ; Vandrel, Espagne ; Parlement Européen, Strasbourg 1999 Blancs Manteaux- Paris ; Hôtel de Ville-Lille- France ; Couvent des Cordeliers, Paris ; Galerie de la cité des Arts-Paris ; Peintures marocaines, Koweït 2000 " Partage " Plasticiens et poètes. Casablanca ; " Tawasul " 4 Peintres espagnoles + 4 Marocains, Bab Rouah. Derb el Kebir - Rabat ; Sculptures 2000 Mitchell College - NewLondon - USA ; Galerie ALVA- New London -USA ; Villa des Arts Musée ONA -TAWASSUL- Casablanca ; Pintores de Tétouan à Almeria -Espagne ; Rencontre Culturelle, Asilah, Maroc ; " Les Barques de la vie ", Mdiq Maroc ; Malaga, Espagne ; Foire d'art contemporain de Nimes ; Art contemporain del Marroc ; Barcelona , Espagne ; Art Contemporani del Maroc ; Barcelona ; Museo de Almeria ; Tres generaciones de la Escuela de Bellas Artes de Tetua ; Estampa Madrid ; Tawassul, Centro de arte contemporani, Sevilla 2001 Tawassul Caja Madrid Barcelona ; Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan ; Tawassoul - circulo de Bellas Artes - Madrid ; Semaine Culturelle Marocaine - Musée National, Damas, Syrie ; Pintores de la Escuela de Tetuan, Galerie Abdellah FAKHAR ; Estampa 2001 Madrid 2002 Hommage à Jean Genet ; Mémoires Vivantes, Centre d'Art Contemporain, Bruxelles 2003 Artiste et Académie - Académie des Beaux-Arts de Tournai, Belgique ; Galerie Esca - Nîmes du 20 au 27 juin ; Art Contemporain Marocain - parlement comité Belgique - France, Bruxelles 2003 Hommage à l'artiste Mohammed Kacimi - galerie Bab Rouah Rabat ; 1° Symposium National de Menema, Bahrain 2004 Sculptures Collectives, SGMB, Casablanca ; Galerie Mohamed El Fassi, Rabat ; ouverture de la Galerie Chaïbia, El Jadida.

 

Critique

On sait qu’il existe depuis plusieurs années dans le nord du Maroc (Tanger, Tétouan) une école, au moins un groupe, de peinture figurative rassemblant un certain nombre d’artistes qui travaillent, histoire oblige, dans la mouvance de l’académisme espagnol. Mais il y a aussi, dans cette région, un peintre dont le travail transcende toutes les influences reçues.Un peintre à propos de qui la notion de frontière, et même d’origine géographique, n’a vraiment aucun sens : il s’agit bien sûr d’Abdelkrim Ouazzani.Sa peinture, et sa sculpture, parfaitement originales, échappent aux classifications de routine, comme l’esprit d’enfance dont elles se réclament, dans le libre jaillissement de sa fantaisie.

Ouazzani dit souvent que sa sculpture est une peinture en trois dimensions, car il recouvre ses structures métalliques de toile, qu’il peint : tableaux-sculptures, toiles-volumes, oeuvres dans lesquelles le volume complète la matière : aucun autre plasticien ne s’est aventuré aussi loin, au Maroc, dans cette direction.

A. G.

Ouazzani : l’art, et le plaisir…

Ouazzani crée un art pour jouer, sentir, participer. Un art à partir duquel le public peut jouir du plaisir de retrouver enfin les sentiments encore intacts, non manipulés, de son enfance.

J. Clara MINET

Ouazzani vu par… Kacimi

Ouazzani est un artiste contemporain qui interroge les possibilités d’une écriture spatiale, intemporelle.Une rêverie.Il théâtralise des figures qui sont prêtes à jouer un rôle dans le jardin du regard, un rite de transfiguration, jeu réinventé comme poésie qui se déploie, évolue, s’écrit, dans un mouvement giratoire qui revient sans cesse à son propre centre comme point d’appui ou de référence.

Un centre à la recherche de son équilibre.

Les sculptures de Ouazzani sont sans fardeau.Elles se désaxent, se reconstruisent pour retrouver le geste initial, elles sont des ombres portées, une métaphore de la transparence ayant une existence fragile ; écriture aux gestes qui se perdent.

Le travail de Ouazzani se fait presque par une loi naturelle.Il utilise le principe d’un rythme vacillant, combinatoire, mouvement fondamental, variation autour d’un lexique simple, mais combien essentiel et poétique, qui se reproduit selon des schémas obsessionnels, une infinité de gestes, d’inventions.

La roue/cercle qui revient comme élément autour duquel se structurent des lignes, des formes, des volumes.Les sculptures de Ouazzani ont ce quelque chose d’humain, de fragile, elles sont presque transparentes.Elles prennent le caractère d’un arc-en-ciel, d’une trace.

La présence du corps, les approches d’une matérialité qui s’inscrit dans l’histoire de l’homme et de la dérision. […]

Mohammed KACIMI