{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

Visite au petit matin

le livre , l'auteur, le peintre, la critique

Collection "Poésie"

20 exemplaires au format 17,5 x 12 cm

tous imprimés sur Vergé
et rehaussÚs d'une aquarelle originale en frontispice
par Diane de Bournazel

1000 exemplaires illustrés en quadrichromie par Diane de Bournazel : 16 €

 

Le livre

Ce joli recueil évoque la naissance d'une amitié : une porte s'entrouvre et l'invitée pose les yeux sur un monde étrange. De curieux personnages de papier tissent des fils pour rellier ceux qui vivent là. Il s'y passe les belles choses que l'on garde sous la mansarde.



L'un des exemplaires de tête rehaussés d'un dessin original de Diane de Bournazel, peint en frontispice.

L'auteur

Après de nombreuses publications en revues, Marie Huot a édité des livres aux éditions du Temps qu'il fait, dont Absenta (Prix Jean Follain 2002), Chant de l'éolienne
(Prix Max Jacob 2007),mais également aux éditions du Bruit des autres, Ebcre & Lumière, Cadran ligné, ainsi que dans des anthologies.

Le peintre

Le travail de Diane de Bournazel pourrait évoquer celui de Paul Klee. Mais c'est un univers bien personnel qu'elle crée sur toiles ou sur ardoises rustiques, et parfois sur du bois de récupération. Indifférente au règne de l'ephémère, elle fait, même sur grands formats, un travail minutieux de miniaturiste : « J'aime peindre au pinceau à trois poils et à l'huile ; pas d'acrylique, ça manque de sensualité. » « A 7 ans, dit-elle, je savais déjà que je serais peintre. » Formation autodidacte, cours en dilettante dans des écoles d'art en France et en Italie, et beaucoup de travail personnel : « Je peins huit heures par jour. » Diane de Bournazel a une passion pour les livres d'artistes : elle découpe, enlumine, assemble avec une patience d'artisan des mots de Robert Desnos, Henri Michaux, Jorge Luis Borges dans de petits ouvrages précieux, qu'elle expose à Paris, Marseille, Londres et ailleurs.

Georges Châtain et Hélène Pommier



Diane de Bournazel, dans son atelier de Marliac

La critique

Marie Huot : Visite au petit matin
Dessins, Diane de Bournazel
Ed. Al Manar, Alain Gorius

Visite au petit matin est une offrande à l’amitié, ou plus précisément un conte-poème sur la naissance d’une amitié entre Marie Huot, la visiteuse, et Diane Bournazel, artiste chez laquelle les poètes sont accueillis, accompagnés, assemblés, enluminés, mis en espace, avec patience et passion…
Marie Huot découvre cet univers secret et bariolé en s’adressant à l’artiste comme pour l’enchanter elle-même du monde étrange générateur de leur double enchantement : « Au fond de ton jardin / il se passe des choses // Au petit matin / Une fleur a poussé sur la fenêtre. »
On perçoit la fragilité des êtres et des choses évoqués mais c’est pour ne point les enfermer dans une forme figée, dans l’enclos d’un ourlet, voire mieux, pour créer des ponts ou des liens entre des figures qui sont nées des ciseaux ou de l’aiguille, de la plume ou du papier, ou encore de la voix intime des poètes : « Sur tes cartes du monde / Les pays sont de lumineuses broderies / Avec une pointe de ciseaux / On défait d’un rien / Les points de couture des frontières / Ce sont les êtres que tu relies serrés d’un fil. »
Marie Huot dit son bien-être, la totale liberté qu’elle ressent et savoure parmi les créatures et la beauté des choses nées des mains de Diane de Bournazel : « Dans ta maison / il n’y a pas de clé / Les portes s’ouvrent sous le souffle / Du vent / De la joie / De tout ce qui splendide les jours. »
Plaisir gourmand de découvrir page après page les enluminures hybrides, les silhouettes dansantes, frémissantes, joyeusement historiées par l’artiste. Pour vivre cet émerveillement à vif, le lecteur est invité par l’arbre bicéphale, à quatre mains, en couverture du livre, au partage ludique et sensible de la magie de cette Visite au petit matin…
Ce beau livret inaugure la collection Poésie aux Editions Alain Gorius dont nous avons salué plusieurs fois la facture très soignée des ouvrages publiés.

Michel Ménaché
(revue Europe)

Visite au petit matin

Dans Visite au petit matin, les textes de Marie Huot entrent en écho avec les dessins de Diane de Bournazel.

Nous retrouvons l'écriture, éclats de mots, de Marie Huot qui exprime sous forme de fragments toutes les facettes de l'humain.

Je suis venue avec mon cœur plié
Mon écharpe et mes souliers bleus
Sur le petit balcon j'ai regardé ton ciel
Tes couleurs tes lumières

Les dessins comme des collages cernent par la finesse des traits les personnes, les animaux, les végétaux, les objets, la vie sous toutes ses formes, et nous entrainent vers la beauté de l'imaginaire.

Une grande réussite pour ces recueils à lire et à admirer.

Brigitte Aubonnet
www. encres-vagabondes.com (28/05/12)