{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

Ta solitude éblouie

le livre , l'auteur , le peintre, la critique

Collection "Biblio"

Vingt-deux exemplaires typographiés au plomb sur Arches

 

 

 

 

 

 

 

 

Parution janvier 2017

 

Le livre

Ta solitude éblouie est un livre de dialogue bilingue français / anglais (traduction David Ball) : James Sacré et Joël Leick y échangent en toute liberté paroles et graphismes.

 

 

 

 

Tu disais : le corps du paysage,
Le corps du monde.
Mais ni jambe, ni cœur caché
Ni ventre. Aucune émotion d'organe.

De grands gestes pourtant, le monde
Vivant : qu'on dirait
Bousculant nos corps.

 

 

The body of the landscape, you said
The body of the world
But neither leg, nor hidden heart.
Nor belly. No organ is moved.

And yet big movements, the living
World : as if it was
Shaking up our bodies.


 

 


L'auteur

James Sacré est né en 1939. Il passe son enfance et son adolescence à la ferme de ses parents, en Vendée. D’abord instituteur puis instituteur itinérant agricole, il part, en 1965, vivre aux Etats-Unis où il poursuit des études de lettres (thèse sur la poésie de la fin du XVIe siècle français). Il y enseigne dans une université du Massachusetts (Smith College) tout en faisant de nombreux séjours en France et des voyages en Europe (l'Italie surtout) en Tunisie et au Maroc, où il se lie d'aémitié avec le peintre Mohamed Kacimi. Il a publié des livres de poèmes au Seuil (Cœur élégie rouge, 1972), chez Gallimard (Figures qui bougent un peu, 1978) et aux éditions André Dimanche, ainsi que des livres d'artiste, ou de dialogue, chez de nombreux « petits éditeurs ». Il vit de nouveau en France, à Montpellier, depuis 2001.

Chez Al Manar : Le désir échappe à mon poème (dessins : Mohamed Kacimi), Le paysage est sans légende (dessins : Guy Calamusa) et Gravures (gravures Mustapha Belopuch)


 

Le peintre

Joël Leick, photographe, peintre et graveur, né à Thionville en 1961, vit et travaille à Paris. Il a réalisé de nombreux livres de dialogue avec certains poètes et écrivains essentiels de notre époque, notamment avec Etel Adnan, Michel Butor, Bernard Noël, Roger Caillois, Aimé Césaire, Roland Chopard, Charles-Albert Cingria, Patrick Chamoiseau, Antoine Emaz, Guy Goffette, Ludovic Janvier, Charles Juliet, Gilbert Lascault, Daniel Leuwers, André Pieyre de Mandiargues, Henri Meschonnic, Yves Peyré, Leïla Sebbar, Guy Goffette, Pierre Bergounioux…

Mais Joël Leick est également auteur ; AEncrages & Co, Fata Morgana, Passages d'encre, Editions des Brandes, Al Manar figurent parmi ses principaux éditeurs.

On lira avec intérêt les études consacrées à son travail, notamment : Pascal Fulacher, Six siècles d’art du livre : de l’incunable au livre d’artiste. Paris : Citadelles-Mazenod / Musée des lettres et des manuscrits, 2012, pp. 240-241.
Christophe Comentale, « Joël Leick, de la feuille de papier aux livres d’artistes », Art et métiers du livre, 2012 (292), pp. 72-80 : ill.
Daniel Leuwers, « Les très riches heures du livre pauvre », Paris, Gallimard, 2011.