{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen
Rien, la beauté

le livre , l'auteur , l'illustrateur

Collection "Bibliophilie contemporaine"



poème inédit de Salah Stétié
tiré à
douze exemplaires
composés au plomb
sur vélin d'Arches
au format
28 x 20 cm



Parution : avril 2015

 

 

Le livre

Chaque exemplaire est rehaussé librementde dessins et d'aquarelles par Diane de Bournazel

  La brûlure et la vie.
Elles dorment et ne dorment pas, elles flambent et chantent.
A force de mourir, dit-on, les hommes manquent
Pour soutenir le corps de la beauté.
Et les chevaux ont quitté nos villages
Laissant sur nos murs chaulés courir leurs ombres
- Un dahlia d'or qui n'est que fleur s'abreuve au mur
 

L'auteur

Salah Stétié. Poète, homme de lettres libanais né à Alep en 1930. L'un des poètes essentiels du monde arabe. Multiples publications et collaborations avec des peintres (Alechinski, Belkahia, Kijno, Joël Leick, Christiane Vielle, Zao-Wou-Ki...). Grand Prix de la Francophonie 1996.

Le peintre

Diane de Bournazel est l'un des peintres tutélaires des éditions Al Manar. Artiste du livre, elle expose également : sa production artistique se partage entre création de livres d'artiste, uniques par définition, illustration littéraire et accompagnement plastique, et peinture (essentiellement sur papier). Elle vit et travaille entre Brive et Tulle, en Corrèze

Le travail de Diane de Bournazel pourrait évoquer celui de Paul Klee. Mais c'est un univers bien personnel qu'elle crée sur toiles ou sur ardoises rustiques, et parfois sur du bois de récupération. Indifférente au règne de l'ephémère, elle fait, même sur grands formats, un travail minutieux de miniaturiste : « J'aime peindre au pinceau à trois poils et à l'huile ; pas d'acrylique, ça manque de sensualité. » « A 7 ans, dit-elle, je savais déjà que je serais peintre. » Formation autodidacte, cours en dilettante dans des écoles d'art en France et en Italie, et beaucoup de travail personnel : « Je peins huit heures par jour. » Diane de Bournazel a une passion pour les livres d'artistes : elle découpe, enlumine, assemble avec une patience d'artisan des mots de Robert Desnos, Henri Michaux, Jorge Luis Borges dans de petits ouvrages précieux, qu'elle expose à Paris, Marseille, Londres et ailleurs.

Georges Châtain et Hélène Pommier

 

 


Diane de Bournazel dans son atelier de Marliac