{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

La Promenade

le livre , le peintre

Collection "Poésie sans paroles"

leporello au format 16 x 220 cm

Les trente exemplaires de tête
sont aquarellés par
Diane de Bournazel

 

 

1.000 ex. monochromes NB
(dont 250 ex. imprimés sous couverture en allemand)


30 €

Neuilly, 2005, ISBN 2-913896-33-2

Le livre

L'e
l'exemplaire courant, NB


L'un des 30 ex. de tête aquarellés par Diane de Bournazel (fragment)


"Poésie sans paroles"... Une nouvelle collection chez Al Manar, inaugurée par Diane de Bournazel : ce peintre sait dire d'un trait de plume, d'une touche d'encre les rêves qui, gardant la saveur douce-amère de l'enfance, habitent toutes les saisons de la vie. Chez D. de Bournazel l'élégance, le lyrisme du dessin suffisent à suggérer notre rapport au monde. L'image ici est poésie ; elle évoque le chemin menant de l'ombre à la lumière - et du jour à la nuit.

Der Spaziergang : ISBN 2-913896-39-1

"Bild und Dichtung"... Eine neue Reihe vom Verlag Al Manar, eröffnet von Diane de Bournazel : die Malerin erzählt mit Feder und Tinte die süß-bitteren Träume der Kindheit, die die verschiedenen Abschnitte des Lebens durchziehen. D. de Bournazel zeigt durch die Eleganz, den Lyrismus ihrer Zeichnungen unsere Beziehung zur Welt auf. Das Bild wird zur Dichtung ; es erinnert an den Weg vom Dunkeln zum Licht - und vom Tag zur Nacht.

L'auteur, le peintre

Le travail de Diane de Bournazel pourrait évoquer celui de Paul Klee. Mais c'est un univers bien personnel qu'elle crée sur toiles ou sur ardoises rustiques, et parfois sur du bois de récupération. Indifférente au règne de l'ephémère, elle fait, même sur grands formats, un travail minutieux de miniaturiste : « J'aime peindre au pinceau à trois poils et à l'huile ; pas d'acrylique, ça manque de sensualité. » « A 7 ans, dit-elle, je savais déjà que je serais peintre. » Formation autodidacte, cours en dilettante dans des écoles d'art en France et en Italie, et beaucoup de travail personnel : « Je peins huit heures par jour. » Diane de Bournazel a une passion pour les livres d'artistes : elle découpe, enlumine, assemble avec une patience d'artisan des mots de Robert Desnos, Henri Michaux, Jorge Luis Borges dans des petits ouvrages précieux, qu'elle expose à Paris, Marseille, Londres et ailleurs.

Georges Châtain et Hélène Pommier


2005. Diane de Bournazel aux 8è Rencontres de l'édition de création, Marseille


D. de Bournazel au Marché de la Poésie 2006, aux côtés du poète Tahar Bekri. Stand Al Manar.

et la promenade continue...

***