Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

Promenade dans Tanger

le livre , l'auteur , le peintre

Collection "Bibliophilie contemporaine "

Nicole de PONTCHARRA

 

Promenade dans Tanger

poème accompagné par

Slobodan Bijeljac

 

 

Bibliophilie contemporaine
Al Manar

Cinquante exemplaires sur Vélin d’Arches,
au format 25 x 33 cm, rehaussés de peintures et de collages
par Slobodan Bijeljac ;

cinq exemplaires de chapelle, numérotés HC de 1 à 5.

 

Emboitage Dermont-Duval.

 

 

Le livre

Espace du matin
Chasse du vent

Les oiseaux de mer
Les antennes bourdonnantes de cris
Le soleil encore une fois

La joie du retour
absorbe les erreurs les turpitudes
Les ordures débordent
Le mendiant
célèbre une noce de lumière
Dans son sommeil
accourent les visages de l'amour
Passé avenir
Soleil d'uune foi sans faille
Hululement du navire berçant le rêve
d'un monde éclaiér
Terre des abeilles envol de la pensée
sans mensonge
Etreindre sans capture ni étranglement
(...)

Promenade dans Tanger, exemplaire 6/45, illustration centrale

L'auteur

Nicole POSTNIKOVA de PONTCHARRA a passé une partie de son enfance à Marrakech. Femme de lettres et de culture, esprit curieux de tout, et ouvert à tous, Nicole de Pontcharra, citoyenne du monde de par ses origines, son parcours et ses amitiés, est restée très proche du monde et de la culture arabes — sans renier pour autant ses liens avec la Russie et l'Europe orientale.

Conservateur-adjoint du Musée d'art contemporain de la ville de Grenoble, aux côtés de Pierre Gaudibert, elle a notamment initié en 1984 la première grande exposition collective de peinture marocaine contemporaine en France, et dirigé en 1999 le n° spécial de la Revue noire consacré au Maroc, ainsi que, avec Maâti Kabal, l'ouvrage Le Maroc en mouvement paru chez Maisonneuve et Larose. Deux ouvrages incontournables pour qui s'intéresse à la culture marocaine : ils font, avec précision, le point sur la situation de l'art dans ce pays.

Nicole de Pontcharra a, jusqu'en 2006, été commissaire du Salon International du Livre de Tanger.

De Nicole de Pontcharra, outre Promenade dans Tanger, Dans le Silence et Marrakech lumière sur lumière, parus aux éditions Al Manar en 1997 et 1999, sont encore disponibles, ainsi que Cris Ecrits, éd. de Lhassa, 1991, Lettres du jour, éd. A. Die, 1994, et L'Humeur du monde, Revue noire, 1995.

Février 07 : lecture de Promenade à Tanger chez Fr. Autain, à Paris

Le peintre

Slobodan Bijeljac est né en 1948 à Sarajevo. Diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Belgrade en 1974, il reçoit les prix de peinture Risto et Beta Vukanovic la même année. Ses œuvres sont présentes entre autres au Musée d’Art Moderne de Paris, à l’Artist Congress for the Peace à Tokyo au Japon, en Bosnie et Herzégovine… Et aussi dans des collections privées dans le monde entier. Il développe son œuvre avec bonheur dans la peinture, la sculpture et les techniques mixtes. Actuellement, Slobodan Bijeljac enseigne le dessin et la peinture à l’Académie des Arts de Banja Luka (Bosnie et Herzégovine) depuis 2006.


L'éditeur, l'auteur, le peintre : Slobodan Bijeljac


S. E. Dan Haulica, Ambassadeur de Roumanie à l'UNESCO, et Slobodan Bijeljac


N. de Pontcharra signe Promenade dans Tanger, entourée de son éditeur et de son accompagnateur illustrateur

Mars 07 : signature au Salon International du Livre de Tanger


On reconnaît, de gauche à droite, le poète Mohammed Bennis, la comtesse Cheremeteff de Mazières,
Jacques Laemlé, attaché culturel auprès l'Ambassade de France à Rabat, la comtesse de Pontcharra...


... et le peintre et universitaire Jean Lancri ; Mme Lancri ; à l'arrière-plan, Guerryam