{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

Mon âme est une chèvre

L'un des chefs-d'œuvre de Diane de Bournazel chez Al Manar...

Un livre imprimé au plomb en caractères mobiles sur Velin d'Arches, au format 33 x 25 cm.
20 ex., tous uniques

 


Mon âme est une chèvre, ex. n° 8/20, page centrale


Mon âme est une chèvre, ex. n° 9/20, page centrale

TIRAGE COURANT, quadrichromie aux encres pérennes : 300 ex, 30 €

 

 

L'auteur

Werner Lambersy est un poète belge né à Anvers le 16 novembre 1941. Auteur d'une quarantaine d'ouvrages, il est considéré comme une voix majeure de la littérature francophone. Il a reçu de nombreux prix. Il vit à Paris.

Œuvres

Caerulea, 1967 À Cogne-mots, 1968 Haute tension, 1969 Temps festif, 1970 Silenciaire, 1971 Moments dièses, 1972 Groupes de résonances, 1973 Protocole d'une rencontre, 1975 Maîtres et maisons de thé, 1979 Le Déplacement du fou, 1982 Paysage avec homme nu dans la neige, 1982 Géographies et mobiliers, 1985 Komboloï, suivi de Chand-Mala, 1985 Noces noires, 1987 L'Arche et la cloche, 1988 Un Goût de champignon après la pluie, 1988 Architecture nuit, 1992 L'Écume de mer est souterraine, 1993 Le Nom imprononçable du suave, 1993 Anvers ou les anges pervers, 1994 Front de taille. Edition originale, (avec des encres de Robert Clévier), 1995 Étés (avec Henry Bauchau), 1997 12 poèmes ventriloques, 1998 La Légende du poème, 1998 Errénité, 1999 Dites trente-trois, c'est un poème, 2000 Ecce homo (jeu-parti) (avec Otto Ganz), 2002 L'Invention du passé, 2005 Achill Island note book, 2006 Parfums d'apocalypse, 2006 La Toilette du mort suivi de Ezra Loomis Pound, 2006 Erosion du silence avec des photographies de Jean-Pol Stercq, 2007 Conversation à l'intérieur d'un mur", 2011 (...)

Le peintre

Le travail de Diane de Bournazel pourrait évoquer celui de Paul Klee. Mais c'est un univers bien personnel qu'elle crée sur toiles ou sur ardoises rustiques, et parfois sur du bois de récupération. Indifférente au règne de l'ephémère, elle fait, même sur grands formats, un travail minutieux de miniaturiste : « J'aime peindre au pinceau à trois poils et à l'huile ; pas d'acrylique, ça manque de sensualité. » « A 7 ans, dit-elle, je savais déjà que je serais peintre. » Formation autodidacte, cours en dilettante dans des écoles d'art en France et en Italie, et beaucoup de travail personnel : « Je peins huit heures par jour. » Diane de Bournazel a une passion pour les livres d'artistes : elle découpe, enlumine, assemble avec une patience d'artisan des mots de Robert Desnos, Henri Michaux, Jorge Luis Borges dans de petits ouvrages précieux, qu'elle expose à Paris, Marseille, Londres et ailleurs.

Georges Châtain et Hélène Pommier



Diane de Bournazel, dans son atelier de Marliac (juillet 2010)