{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

Lions de l'Atlas

le livre , l'auteur , la critique

Collection "Récits et nouvelles du Maghreb"

 

 

 

Trois nouvelles de Jean-Pierre Millecam.

Illustration Hamid Tibouchi.

 


20 exemplaires tirés à part sur vélin d'Arches
au format 22 x 16 cm, rehaussés de plusieurs dessins originaux
de H. Tibouchi, sous couverture Arches ivoire 300 gr.

ISBN 2-913896-27-8 ; 12 €.

Le livre

Huit dessins de Hamid Tibouchi accompagnent les nouvelles de Jean-Pierre Millecam.

Chacun des exemplaires de tête est rehaussé de plusieurs interventions originales de Hamid Tibouchi :


L'une des trois peintures originales rehaussant chaque exemplaire de tête de Lions de l'Atlas

Ce jour-là, des trombes allaient s'abattre sur la capitale et, de fil en aiguille, nous conduire à ce café que Jamal allait bientôt nommer notre " Troquet secret ".
Le déluge avait quasiment attendu la fin de la manif avant de se déchaîner. La veille, Foskifo et Beur de Cacao (alias, respectivement, Ould Hennia et Ben Salam) nous avaient conviés à les rejoindre tôt le lendemain à un angle de la place de la Bastille afin de les aider au service d'ordre : l'ennemi pouvait se glisser dans nos rangs et éveiller la frénésie des casseurs - extrémité à éviter à tout prix, car il fallait persuader les caméras que nous ne nous battions pas pour le plaisir, mais pour prouver le sérieux de notre cause : " Le FN, à genoux ! avait décidé Foskifo. Les casseurs, à plat ventre !… "
La manif avait déroulé sur plusieurs kilomètres son écume chatoyante. Le populo se répartissait par vagues : là, un tronçon de front graves, parfois le faciès prudent des leaders politiques en période électorale, plus loin une lourde démarche de pachyderme -- des syndicalistes prêts, le cas échéant, à en venir aux mains. Plus loin encore, des banlieusards qui se déhanchaient au son de la darbouka, mobilisant chez d'autres jeunes, certains recrutés parmi les "visages pâles ", les esprits coincés au sein des chairs frustrées qui, d'habitude, attendent la fièvre du week-end pour secouer leurs chaînes. (...)

L'auteur

Jean-Pierre MILLECAM, né en 1927 à Mostaganem, s'est installé au Maroc en 1957. Depuis 1993 il vit à Nice, où il poursuit son oeuvre ; il a publié douze romans chez Gallimard, Denoël, Calmann-Lévy, La Table ronde, et un essai sur Jean Cocteau, aux éditions du Rocher.

Après Ismaël et le chien noir, nouvelle parue en 1998 aux éditions Al Manar, Millecam a publié, aux Editions des Syrtes, Trois naufragés du royaume ; au Rocher, Tombeau de l'archange. et chez Al Manar (2004), Palestine !

"Millecam le magnifique", ainsi que l'avait affectueusement surnommé Jules Roy, est sans doute le romancier français le plus important de la guerre d'Algérie. Il a par ailleurs dressé du Maroc un tableau saisissant, également éloigné du misérabilisme et d'un exotisme de pacotille. Il insuffle aux personnages de Lions de l'Atlas cet humour particulier aux émigrés maghrébins dans la capitale française...

(Encore disponible aux éditions Al Manar : Trois naufragés du royaume,
paru aux éditions des Syrtes en 1999
.
20 euros. )