{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

Jennine

le livre , l'auteur , l'illustrateur , la critique

Collection "Combats"

Etel ADNAN

Jennine

R. KORAÏCHI Découvrez Koraïchi et son oeuvre

Combats
Al Manar

 

 

 

 

Long poème en prose, de détresse et de combat, par la poétesse francophone/anglophone libano-américaine.

Accompagnement plastique : Rachid Koraïchi.

 

 


21 exemplaires tirés à part sur vélin d'Arches
au format 23 x 14 cm, rehaussés d'un dessin original
de R. Koraïchi, sous couverture Arches ivoire 300 gr.
et emboîtage réalisé par Liliane Gérard.

 

ISBN 2-913896-29-4 ; 65 DH. 9 euros.

Le livre

Quatre dessins de Rachid Koraïchi accompagnent le poème d'Etel Adnan :

Chacun des exemplaires de tête est rehaussé d'un dessin original de Rachid Koraïchi :


Dessin original de R. Koraïchi rehaussant l'ex. 15/21


Dessin original de R. Koraïchi rehaussant l'ex. 16/21

Et la nuit, quand il s'est arrêté de pleuvoir des tigres et des paravents, alors que les voleurs à main armée s'étaient satisfaits de pourboires, après la fermeture des cafés amers et à l'heure où les bordels devaient recevoir leurs clients, quand les lampes ont brûlé leurs mèches, et que les curés sont revenus à leur pédophilie coutumière, quand la pluie a pris peur car les bombes la devancaient à une vitesse que la lumière leur enviait, il descendit une fumée épaisse, car les os avaient brûlé à feu doux et on avait cru qu'ils nous avaient abandonnés, mais ils sont revenus en calcium de Palestine et ont rempli les gorges enflées de leurs bourreaux avec un tel désespoir que ceux-ci sont allés se laver chez leurs mères et que leurs oreilles ont halluciné car ils ont entendu les célèbres trompettes de Jericho et ont confondu les années et les étoiles, les chevaux et les crabes ; et la nuit a refusé de pleuvoir sur la tête des moutons, et nous avons vu l'éclair se mélanger aux nuages grossis de sang et de larmes, et la matière s'est mise à parler directement aux morts, qui n'écoutaient plus, et les peuples, eux, n'avaient plus de voix, et nous avons marché sur des ronces, des épines et des orties, et nos yeux ont épuisé le vocabulaire des ténèbres, alors il descendit, après la pluie, un ange que nul n'a pu nommer. Il s'est mis à compter les blessures des uns, et les amputations opérées avec des couteaux de cuisine, des autres, et l'ange a tout écrit sur un livre d'or et de boue. C'est ainsi que la mer s'est étalée, qu'elle a tremblé d'épouvante, et qu'elle a été dire à ses vagues de se mobiliser. (...)

L'auteur

Née en 1925 au Liban, Etel Adnan suit des études de littérature à la Sorbonne, puis obtient une maîtrise de poésie à Harvard. Elle a publié différents ouvrages (citons notamment Sitt Marie Rose, roman mettant en scène la guerre civile libanaise, traduit en plusieurs langues) et de nombreux recueils de poésie, en français et en anglais. Artiste autodidacte, elle découvre la peinture en s'intéressant aux tapisseries et aux céramiques ; elle commence à peindre à l'âge de 33 ans. Elle a souvent exposé aux Etats-Unis, et tout particulièrement à San-Francisco, mais également au Maroc et au Liban.


Etel Adnan au Marché de la poésie, Paris, 2007

Born in 1925 in Beirut to a Muslim Syrian father and a Christian Greek mother, Etel Adnan worked for the French Information Bureau at 16 years of age. She Attended Ecole Superieure des Lettres and taught at the Ahliya School for Girls.
Etel Adnan then studied philosophy at the Sorbonne in Paris, the University of California, Berkeley, and Harvard. She taught philosophy of art at Dominican College of San Rafael, California, and has presented courses, classes, and lectures at over forty universities and colleges throughout the United States.
Adnan creates oils, ceramics, and tapestry. She has also written more than ten books of poetry and fiction, including Sitt Marie-Rose, which has been translated into six languages.

Since 1964, Etel Adnan has been making "artist's books:" folding rolls of Japanese paper onto which she brings together poems and paintings with inks, pastels, and/or watercolors. On these folded "books," poetry becomes handwriting and drawing, and the accompanying paintings create a visual reading of the poems.

Adnan writes in both French and English. She has published an enormous range of works including the internationally recognized novel about the Lebanese Civil War, Sitt Marie Rose.

She lives in Sausalito, California, Paris, and Lebanon.

Expositions personnelles (sélection)

Marin County Civic Center, San Rafael, CA; Galerie Samy Kinge, Paris; Kufa Gallery, London; Gallery 50 x 70, Beirut, Lebanon.

Expositions collectives (sélection)

UNESCO, Paris; Médiathèque, Les Mureaux, France; L'Atelier, Rabat, Morocco; Musée de L'Institut du Monde Arabe, Paris; Forces of Change: Artists of the Arab World, The National Museum of Women in the Arts, Washington, DC.

Publications

Sitt Marie Rose, Etel Adnan, Georgina Kleege, ISBN: 094299633X
The Arab Apocalypse, ISBN: 0942996097
Paris, When It's Naked, ISBN: 0942996208
Here Lies David Gilbert, Karl Roeseler, Etel Adnan, Lydia Davis, Charlotte Carter, Adrian Dannatt, Deborah Levy, James Kelman, A.L. Kennedy, ZZ Packer, ISBN: 0963919253
The Indian Never Had a Horse and Other Poems, ISBN: 0942996046
Forces of Change: Artists of the Arab World (Salwa Mikdadi Nashashibi, Laura Nader, Etel Adnan), International Council for Women in the Arts, National Museum of Women in the Arts, 01 Février 1994, ISBN: 0940979268
Journey to Mount Tamalpais: An Essay, ISBN: 0942996011
Of Cities & Women (Letters to Fawwaz), ISBN: 0942996216
In/Somnia, ISBN: 0942996488
From A to Z, Poetry, ISBN: 0942996003
The Spring Flowers Own and the Manifestations of the Voyage, ISBN: 0942996143
There: In the Light and the Darkness of the Self and of the Other, ISBN: 0942996283
Where the Rocks Started, Marc Atherton, Etel Adnan, ISBN: 0942996437
Going deep into the world, ISBN: B0006R2MTY
Maroc : L'artisanat créateur, ISBN: 2249274215

L'illustrateur

Rachid Koraïchi, très attaché à la cause palestinienne - il a d'ailleurs bien connu et fréquenté la direction palestinienne lorsqu'elle fut exilée à Tunis - est né en 1947 à Aïn Beida (Algérie), vit actuellement à Paris, tout en intervenant dans de nombreux pays du pourtour méditerranéen. Il expose depuis 1970 dans différents musées et fondations à travers le monde, et travaille sans jamais se laisser décourager par les aleas de l'actualité au rapprochement des trois religions du Livre. Il a notamment illustré pour les éditions Al Manar des auteurs chrétiens (Sylvie Germain, Georgia Makhlouf, Jaume Pont, frère Bernard Perroy), juifs (Anne Rothschild), musulmans (Etel Adnan).

La critique

Jennine, pour la mémoire

La misère, les obus, la chaleur des ancêtres qui rassure, la froideur d’Israël qui vous nie l’existence, les amandes qui durcissent, les généraux qui se pavanent, plein d’images et de phrases se suivent pour construire ce texte : Jennine. Ecrit par Etel Adnan, repris par plusieurs revues internationales, il vient d’être publié par la maison de beaux livres, Al Manar. Avec des gravures de Rachid Koraïchi, où l’arme tranchante, les lettres d’hébreu et l’alphabet arabe cohabitent, derrière des lignes-frontière, ce texte-hommage est bon à garder, pour ne pas oublier. Pour se rappeler que les Palestiniens, on veut les exterminer. D’autant que les cimetières sont surpeuplés et les villes décimées. Tragique et beau à la fois. C’est le paradoxe de la littérature.

Tel Quel, n° 175
Rabat, septembre 2005