{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

Une femme à sa fenêtre

le livre , l'auteur , l'illustrateur, la critique

Collection "Récits et Nouvelles du Maghreb"

 

 

Une femme à sa fenêtre

Nouvelles du grand livre du monde

204 p. au format 16 x 22

20 exemplaires de tête sur vélin d'Arches rehaussés de trois peintures originales de Sébastien Pignon,en double page

ISBN 978-2-913896-90-1, 20 €

octobre 2010

Le livre

 


L'une des doubles-pages illustrées par Sébastien Pignon (titage de tête, 20 ex.)

 

L'auteur

Leïla SEBBAR est née en Algérie, d'un père algérien et d'une mère française, tous deux instituteurs.

C'est à Aix-en Provence puis à Paris, où elle vit aujourd'hui, qu'elle poursuit des études supérieures de Lettres. Elle centre son travail de recherche sur les représentations du " bon nègre " dans la littérature coloniale du XVIIIe siècle et sur l'éducation des filles au XIXe siècle.Elle collabore à des revues littéraires et à France-Culture.

Elle a publié des essais, des nouvelles, des romans, et participé à des recueils de nouvelles et à des albums de photographies.

Ses livres mettent en scène les croisements d'amour et de violence des rives Nord et Sud de la Méditerranée, Orient/Occident, Maghreb/France.

PUBLICATIONS

Essais :
On tue les petites filles, Stock, Paris, 1978.
Le pédophile et la maman, Stock, Paris 1980.
Lettres parisiennes, Autopsie de l'exil, avec Nancy Huston, Barrault, Paris, 1986; J'ai lu, 1999.
Mes Algéries en France, Bleu autour, 2004
Journal de mes Algéries en France, Bleu autour, 2005

Nouvelles :
La négresse à l'enfant, recueil, Syros Alternatives, Paris, 1990.
La jeune fille au balcon, nouvelles, éd. du Seuil, Paris, 1996. Prix Lecture Jeune, décembre1997; Points Virgule, Seuil, 2001.
Le baiser ; Collection " Courts Toujours " Hachette, Paris, 1997.
Soldats, éd. du Seuil, Paris, 1999.

Romans :
Fatima ou les Algériennes au square, Stock, Paris, 1981.
Parle mon fils, parle à ta mère, Stock, Paris, 1984.
Shérazade, 17 ans, brune, frisée, les yeux verts, Stock, Paris, 1982, 1984.
Le chinois vert d'Afrique, Stock, Paris, 1984; Folies d'encre, Eden, Paris, 2002.
Les carnets de Shérazade, Stock, Paris, 1985.
J.H. cherche âme-sœur, Stock, Paris, 1987.
Le fou de Shérazade, Stock, Paris, 1991.
Le silence des rives, Stock, Paris, 1993. (Prix Katob Yacine).
La Seine était rouge. Paris, octobre 1961, Thierry Magnier, Paris, 1999.
Marguerite, Folies d'encre, Eden, Paris, 2002.

EN COLLABORATION :

Recueils de nouvelles :
Paris-Dakar, autres nouvelles, Souffles, Paris 1987.
Voies de pères, voix de filles, Maren Sell et Cie, éditions, Paris 1988.
Les meilleures nouvelles de l'année 89-90, Syros, Paris, 1990.
Un siècle de nouvelles franco-maghrébines, Minerve, Paris, 1992.
Nouvelles de la guerre d'Algérie, trente ans après, Nouvelles- Nouvelles, Le Monde
éditions, Paris, 1992.
Une enfance d'ailleurs, 17 écrivains racontent, avec Nancy Huston, Belfond, Paris,
1993; J'ai lu, 2002.
Algérie, textes et dessins inédits pour l'Algérie (éd. Le Fennec, Casablanca, 1995).
Une enfance algérienne, recueil dirigé par Leïla Sebbar, Collection Haute Enfance,
Gallimard, 1997; Folio, 1999.
Une enfance outremer, recueil dirigé par Leïla Sebbar, inédits, Points Virgule, Seuil,
Paris, 2001.
Les Algériens au café, recueil dirigé par Leïla Sebbar, inédits, Al Manar, Paris, 2004

Le peintre et son modèle, Al Manar, 2007 (illustration Joël Leick)

Albums de photographies :
Des femmes dans la maison, anatomie de la vie domestique, Dominique Doan, Luce
Pénot, Dominique Pujebet, Nathan, Paris, 1981.
Génération métisse, Amadou Gaye, Paris, Syros, 1988.
Femmes des hauts-plateaux, Algérie 1960, Marc Garanger, la boîte à documents, Paris,
1990.
Marseille, Marseilles, Yves Jeanmougin, Parenthèses, Marseille, 1992.
Val Nord, fragments de banlieue, Gilles Larvor, nouvelles Leïla Sebbar, Au nom de la
mémoire, 1998.
Femmes d'Afrique du Nord, cartes postales 1885-1930, avec Jean-Michel Belorgey, Bleu autour, 2002.

Jeunesse :
J'étais enfant en Algérie, Alger. Juin 1962, éditions du Sorbier, Paris, 1997.

Des essais et des romans ont été traduits en italien, en anglais, en néerlandais; des nouvelles ont été traduites en arabe, en allemand, en anglais.

Diffusion d'une pièce de théâtre : Les yeux de ma mère, France-Culture, avril 1994. Réalisateur Claude Guerre, comédienne Claire Lasne (Prix Italia pour l'interprétation). Traduction en anglais, UBU Theater, Nyork, 1998. Les éditions Kaléidoscope, Copenhague, 2000.

L'illustrateur

Sébastien Pignon est né en 1972 à Paris.

1988-90 : Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

EXPOSITIONS et PUBLICATIONS

1991 Réalisation d'une fresque pour Médecins du Monde, au Calmet Hospital de Phnom Penh (Cambodge) ; exposition collective, Château de Fontenay, Fontenay-aux-Roses.
1992 Exposition collective, Galerie Aithouares, Paris 6ème ; Assistant décorateur sur le Dom Juan de Molière, mise en scène Jacques Lassalle, à la Comédie française, Paris.
1995 Exposition personnelle, Galerie Colin-Maillard, Paris 8ème ; Exposition Sébastien Pignon - Tristan Mory, organisée par Pamela Duhesmes, Espace Commines, Paris
1997 Exposition collective au Salon de gravure contemporaine " Le Trait ", Paris 4ème ; exposition collective, Galerie Aude Oumow, Saint-Germain en Laye.
1998 Exposition personnelle, Galerie Aude Oumow, Saint-Germain en Laye.
1999-2000 Expositions de gravures à la Galerie Fortunato, Naples.
2001 Exposition collective, Galerie Nicolas Deman, Paris 6ème.
2002 Exposition personelle, Galerie Nicolas Deman, Paris 6ème.

2003 Publication d'un recueil de quatre-vingts dessins érotiques, intitulé Devant-derrière, ed. Bleu autour
- Exposition des dessins originaux du livre Devant-derrière, Galerie Natalie Séroussi, Paris 6ème
- Publication de dessins accompagnant un recueil de nouvelles, intitulé Les Algériens au café, sous la direction de Leïla Sebbar. Édition de vingt épreuves de tête signées et numérotées sur Velin d'arches, rehaussées de cinq aquarelles originales, ed. Al Manar.
2004 Publication de dessins accompagnant le " récit " d'Albert Bensoussan, intitulé Aldjezar. Edition de vingt épreuves de tête signées et numérotées sur Velin d'arches, rehaussées de cinq aquarelles originales, ed. Al Manar.
- Exposition personnelle de peintures, intitulée Compagnie, Galerie Natalie Séroussi, Paris 6ème.
- F.I.A.C, installation de peintures, intitulée Pisseurs-pendus, Galerie Natalie Séroussi, Paris 6ème.
2005 Exposition personnelle de peintures, intitulée Le moment actuel, Galerie Libéral Bruant, Paris 3ème.
2005-2006 Pensionnaire Villa Médicis, Rome.
2007 Les larmes de Schéhérazade, exposition personnelle à Marrakech.

La critique

Une femme à sa fenêtre

Les fragments proposés par Leïla Sebbar, nouvelles courtes ou poèmes, balayent les thèmes abordés par cette auteure dans ses romans, ses recueils de nouvelles, ses essais, ses carnets de voyage. Leïla Sebbar a une large palette pour témoigner sur :

- L'Amour : "Sur la route / où vont-ils / le jeune homme noir / bagages / au bout du bâton / la femme blanche / pauvre à ses côtés / elle sourit" mais l'amour imposé peut aussi mener à la mort : "Pas de branches de laurier / au fond de la fosse / Les cinq femmes / déchiquetées / Il ne fallait pas dire non / au cousin / Poussées dans la terre / par la pelleteuse / on ne voit plus / le sang"

- La Guerre et ses horreurs : "Sur le sol / objets renversés / natte roulée maculée / une jeune femme étendue / bras en croix / sur sa mère / assise les pieds nus / une petite fille pleure"
Leïla Sebbar évoque la guerre en Algérie, en Somalie, à Hébron, Oran… Quel que soit le lieu la guerre déchire.

- Le Jardin, témoin d'atrocités mais aussi de bonheur : "C'est son jardin / Jardin ouvrier / Minuscule pour elle / ce qu'elle a planté / tomates / piments / basilic / coriandre / on l'appelle le persil arabe / un figuier"

- Le Linceul : "La mère en pleurs / dans ses bras / l'enfant / bandelettes blanches / linge blanc /autour de la tête / les yeux fermés / derrière elle / les hommes"

- La Femme : "Sous la véranda / elle sourit / La villa interdite le jardin / résistent avec elle / Rebelle pacifique / Elle n'a pas oublié Gandhi / Résistance active / avait-il dit et redit / les généraux ne l'aiment pas / C'est une femme / Aung San Suu Kyi"

Les mots de Leïla Sebbar nous disent les lieux, les personnes, les émotions, les atrocités et les joies de la vie ainsi que les résistances. Nous voguons de Plumes et crayons à l'Exode en passant par L'homme à l'enfant. L'Enfance, Les sœurs, les Arbres, la Colère s'égrènent avec subtilité pour aboutir à Mère et fils, Linceul, Femme, des thèmes chers à Leïla Sebbar. Ce sont de très beaux textes émouvants par leur force qui témoignent sur le monde pour nous rappeler de ne jamais faire l'autruche face aux réalités.

L'objet livre est magnifique sur du papier très agréable à toucher et les dessins de Sébastien Pignon libèrent aussi beaucoup de force et d'émotions.
Un livre à feuilleter, à lire et à relire.

Brigitte Aubonnet
Encres vagabondes, (28/04/11)