{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

Failles & lézardes

le livre , l'auteur , le peintre, la critique

Collection "Méditerranées"

Vingt exemplaires tirés à part sur Vélin d’Arches
sous le titre L'Ophélie de Chioggia,
au format 28 x 20 cm, rehaussés de trois interventions originales
de Mylène Besson

500 exemplaires sur Bouffant édition.

 

 

L'exemplaire courant : 15

 

ISBN ?979-10-90836-49-5
DL
4è trimestre 2015

 

Le livre

Trois nouvelles du Sud : l’étrangeté s’y glisse au cœur du quotidien, l’inquiète et le subvertit intimement.

A Bari les enfants...
L’écorché de Lodi
L’Ophélie de Chioggia

Trois textes brefs qui font frémir le réel au grand soleil de l’Italie - au pays des vivants et des morts.


L'un des 20 ex de tête (page centrale)


Mylène Besson, Henri-Michel Boccara


L'auteur

Henri-Michel Boccara vit à Marrakech depuis 1964. Il écrit surtout pour le théâtre, mais a publié plusieurs récits et recueils de nouvelles. Par ailleurs, médecin, il a exercé son art quarante ans durant en milieu populaire, à quelques mètres de la place Djemaa el fna.

H-M. Boccara a publié :

Affaires vous concernant, P.O.L, Paris, 1975
; Itinerrances, roman, EDDIF, Casablanca, 1994 ; Pièces claires Les herbes amères, La mémoire morte de Monte Cassino, Elles n'iront plus au bois, L'Harmattan, Paris, 1995 ; L'ombre et autres balivernes, L'Harmattan, Paris, 1995 ; Traversées, L'Harmattan, Paris, 1996 ; Pièces fauves Les voisins, Qui se souvient de Jonathan ? L'ensevelie, L'Harmattan, Paris, 1998 ; La corde d'Anamer, nouvelles, Traces du Présent, Marrakech, 1999 ; La pluie sur Aveiro, nouvelles, L'Harmattan, Paris, 2001; Le plumier, roman, Tarik éd., Casablanca, 2004 ; Tunis Goulette Marsa, nouvelle, Al Manar, Paris, 2006 ; Au commencement, nouvelles, Al Manar, Paris, 2010.


peintreLe peintre

Mylène Besson vit et travaille à Chambéry. Elle accompagne d’un dessin chacun de ces textes. « Avant d’être de la matière assemblée sur un support, une peinture, un dessin, c’est de la vie. La matière première que je travaille c’est le flux qui me pénètre, l’indéfinissable des affects. C’est du noir, du désir. »

Mylène Besson accroche ses œuvres, Espace de L'Autre livre à Paris
 

Lecture, le 15 janvier 2016, à l'Espace de l'Autre livre, à Paris 5è


Après la lecture...