{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

L'Evangile apocryphe des oiseaux

le livre , l'auteur, le peintre

Collection "Méditerranées"

 

 

20 ex imprimés sur Johannot pur fil


tous rehaussés de dessins originaux de Guy Calamusa.

 





20 pp. au format 20 x 14 cm. Paris, juillet 2010

 

 


Le livre

 

Apprends
que depuis fort longtemps
bien avant le temps,
les oiseaux épiaient
chaque jour
notre marche
vers un lent devenir...

les oiseaux épiaient
notre sombre avancée,

les oiseaux épiaient
notre féroce progression
...

 

L'auteur

Born in Tokyo (Japan), Toni Maraini spent two years (1943-1945) as a small child in a Japanese concentration camp after the family was arrested for being anti-Fascist. She grew up in Sicily after the war, and then studied art history and anthropology at London University, at Smith College (USA) and at the Ecole Pratique des Hautes Etudes in Paris. From 1964 to 1986 she lived in Morocco and taught at Rabat University. She has published several books of essays and three collections of poems.

Toni (Antonella) Maraini ( Tokyo, 1941) est un écrivain , historien de l'art et ethnologue italien.

Fille de l'ethnologue Fosco Maraini et du peintre Topazia Alliata, sœur de Dacia Maraini et belle-soeur d'Alberto Moravia, Toni Maraini est poète, écrivain et historienne de l'art.
Spécialisée en littérature maghrébine, elle publie dans les principaux journaux italiens. Elle participe à de nombreuses conférences sur les cultures de la Méditerranée, accordant une attention particulière au statut des femmes. Elle a vécu au Maroc de 1964 à 1986 ; ses Ecrits sur l'art (Kalam, 1990) constituent la première description objective de l'art moderne au Maroc ; leur lecture demeure indispensable aujourd'hui. Son Dernier thé à Marrakech recueille souvenirs, impressions et rencontres de ces années décisives pour l'art contemporain marocain.


QUELQUES TITRES

Dernier thé à Marrakech,1994 Poème de l'Est, Semar, 1999 Barricade, La Lune, 1991 Carnet de Voyage en Amérique, Le Ballon, 2003 Les portes du vent. Poèmes 1995-2002, Manni, 2003 Souvenirs d'art et de l'emprisonnement de Topazia Alliata, Sellerio , 2003 La fuite de l'empire. C'est le paradoxe de Parménide , Le Ballon, 2004 La lettre de Bénarès, Sellerio Editore, Palerme, 2007...


Le peintre
Né au Maroc, Guy Calamusa a longtemps vécu à Casablanca ; il s'est fixé, par la suite, en Provence. Une partie de son travail met en scène des cartes imaginaires à travers lesquelles abondent des symboles récurrents : oiseaux, échelles, barques. Ces différents signes conduisent vers une traversée cachée du monde. Le peintre semble accomplir d'une toile à l'autre un travail de tisserand, comme si à chaque coup de crayon, de pinceau, il fallait démasquer, démarquer ces "voyageurs invisibles". Il expose régulièrement, en France et également au Maroc (Galerie Ardital, Aix-en-Provence, 2008, Galerie Nelly l'Eplattenier, Genève, 2006 ; Cartographies imaginaires, IF Casablanca, 2003 ; galerie Nadar, Casablanca, 2009).
Diptyque : Entre la vie et la mort
   

Diptyque Entre la vie et la mort (détail)
technique mixte sur carton entoilé, 120 x 80 cm