{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen
Automnes en miettes

le livre , l'auteur , l'illustrateur , la critique

Collection "Méditerranées"




Poèmes traduits du corse par François-Michel Durazzo.

Peintures de Guy Paul Chauder.

 


800 ex typographiés au plomb sur Bouffant
30 exemplaires rehaussés d'interventions en technique mixte de Guy Paul Chauder

 

ISBN 978-2-36426-007-8 ; 15 euros DL juin 2011

Le livre

   Avec Migraturi (Migratures), Alain Di Meglio, dont on connaissait la poésie depuis de nombreuses années à travers les revues ou des ouvrages collectifs,signait son premier recueil ; un deuxième, Vaghjimi spizzati (Automnes en miettes) allait paraître. Dans la ligne mélodique, dense et dépouillée, du Ghjacumu Biancarelli d'Iniziali, il impose une voix en nette rupture avec les formes de la poésie corse traditionnelle. Ce n'en est pas moins une poésie profondément enracinée dans un lieu : Bunifaziu, à la pointe sud de la Corse, est un point fixe, un nœud ouvert à tous les vents et tous les horizons, tous les au-delà également : ces "automnes en miettes" sont autant de petites vanités disant la mort, le souvenir, l'amour d'un pays et d'une femme.


Automnes en miettes, peinture originale de Chauder en frontispice

 


Automnes en miettes, peinture originale de Chauder en page centrale

 


Automnes en miettes, peinture originale de Chauder face au colophon.

L'auteur

Après une enfance marseillaise ponctuée de fréquents séjours en Corse, Alanu di Meglio (Marseille, 1959) s'installe à Bonifacio. Chercheur en sociolinguistique, il enseigne à l'IUFM de Corse. Après de fréquentes publications en revues, il rassemble ses nouvelles sous le titre de Macagni (Albiana / CCU, coll. Calamaii, Ajaccio, 2001). Il a publié des poèmes en revue mais aussi dans deux ouvrages collectifs : D'oghje sì d'odiu nò (1995) et Aliti (2002). Son premier recueil de poèmes, Migraturi, que nous publions sous le titre Migratures dans la traduction de FR-M. Durazzo, est paru en 2004 dans la collection E Cunchiglie, chez Albiana, à Ajaccio.
Le peintre



Guy Paul Chauder vit et travaille en Corse. Le mmonde dans lequel il nous transporte "est un monde de terre et de feu. Tellurique. Puissant. Un déferlement. Il est sombre mais jamais mélancolique
car il représente les origines primordiales de la vie. Etel Adnan

La critique

La poésie est un art majeur; et le poète a dit Paul Eluard est celui qui inspire plus qu'il n'est inspiré. C'est sans doute ce qui motive Patrizia Gattacecca (nul besoin de présenter ce chantre de la réflexion poétique corse, auteur-compositeur-interprète qui éclaire le paysage culturel de l'île, et Alanu Di Meglio lorsqu'ils viennent à la rencontre du public.
En lisant quelques pages de leurs ouvrages, ils distillent cette inspiration d'autant plus qu'elle invite à un voyage intérieur passionnant. Ainsi, le public qui était venu écouter les deux poètes à la bibliothèque d'Aléria n'ont-ils pas été déçus. Les bribes de strophes ou de pages de Vaghjimi spizzati" (automnes en miettes) signées par Alanu Di Meglio originaire de Bonifacio, maître de conférence à l'IUFM de Corte, ) poète, nouvelliste, parolier prix du livre corse 2009, ou Tempi di rena (sous le duvet de la cendre) de Patrizia Gattaceca , si bien lues, ont été très appréciées.
(Corse Net Info)