{  } Éditions Al Manar Arts et littérature des pays du Sud méditerranéen

Au commencement

le livre , l'auteur , le peintre, la critique

Collection "Méditerranées"

Vingt exemplaires de tête sur Vélin d’Arches
rehaussés de deux peintures originales
de Michel Tyzsblat;

600 exemplaires sur Arcoprint Edizioni.

 

 

L'exemplaire courant : 12

 

ISBN 2-913896-45-6
DL
mars 2010

 

Le livre

Berrechit. Au commencement...

Ce sont là les premiers mots de l'Ancien Testament.

La genèse est ici revisitée en trois courts récits centrés autour de l'image de la femme dans le récit biblique.

L'avant-dernière tentation du Créateur ;
Les dires du serpent ;
Le journal de Naamah, épouse de Noé,

chantent avec humour les grâces de cette merveilleuse compagne que Dieu a façonnée après s'être repenti d'avoir fait l'homme.


Ex. de tête, tiré sur vélin d'Arches, n° 15/20

Ex n° 15/20


Au commencement habillé d'une reliure de création de Pénélope Guidoni

L'auteur

Henri-Michel Boccara vit à Marrakech depuis 1964. Il écrit surtout pour le théâtre, mais a publié plusieurs récits et recueils de nouvelles. Par ailleurs, médecin, il a exercé son art quarante ans durant en milieu populaire, à quelques mètres de la place Djemaa el fna.

H-M. Boccara a publié :

Affaires vous concernant, P.O.L, Paris, 1975
; Itinerrances, roman, EDDIF, Casablanca, 1994 ; Pièces claires Les herbes amères, La mémoire morte de Monte Cassino, Elles n'iront plus au bois,L'Harmattan, Paris, 1995 ; L'ombre et autres balivernes, L'Harmattan, Paris, 1995 ; Traversées, L'Harmattan, Paris, 1996 ; Pièces fauves Les voisins, Qui se souvient de Jonathan ? L'ensevelie, L'Harmattan, Paris, 1998 ; La corde d'Anamer, nouvelles, Traces du Présent, Marrakech, 1999 ; La pluie sur Aveiro, nouvelles, L'Harmattan, Paris, 2001; Le plumier, roman, Tarik éd., Casablanca, 2004 ; Tunis Goulette Marsa, nouvelle, Al Manar, Paris, 2006


peintreLe peintre

1936 - 2013, Paris. Plutôt autodidacte, ce peintre qui s'est lui-même considéré comme mi-figuratif a reçu les enseignements d’André Lhote en 1956 et de Robert Lapoujade en 1960. Il a enseigné à partir de 1982 les arts plastiques et l’histoire de l’art contemporain, à l’école d’architecture de Versailles.

Il a été membre du jury du Prix de Vitry de 1973 à 1990. En 1990, il a été promu Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Pianiste virtuose, il lui arrivait de jouer le jazz à la nuit, dans les caveaux branchés de la capitale.

Michel Tyszblat a vécu et peint à Paris.

 

La critique


La Tribune, juin 2010